3 startups où postuler en juillet 2021

rédigé par L'équipe elinoï - 21 juillet 2021
Retour

Choose

Découvrez tous les jours de belles marques, soigneusement sélectionnées. Choose

Secteur : Marketplace

Nombre de salariés : 30

Âge moyen : 25 ans

Date de création : 2016

Leur mission : Lancée en 2016 par Timothée Richard, Vincent Dupuy et Thibaut Gensollen, l’application reposait sur le principe suivant : des utilisateurs votaient pour des produits de mode, de lifestyle, d’art et étaient récompensés avec des avantages et cadeaux décidés par tirage au sort. Aujourd’hui, Choose, ce n’est plus du tout ça. La startup se présente désormais comme une application marketplace de ventes éphémères. Elle propose des ventes ciblées pour “rendre le cool accessible au plus grand nombre”.

Leur service : Choose est une marketplace sur application mobile qui permet de découvrir des produits, des marques ou des créateurs comme un concept store. Choose met en lumière des marques engagées qui prônent des valeurs fortes et qui réfléchissent au monde de demain.

Ses valeurs : Dynamique – Optimisme – Passionné

Ce qui fait sa différence : Choose c’est une équipe curieuse et enthousiaste qui n’a pas peur de prendre des risques. Ce sont tous de vrais passionnés qui donnent toute leur énergie pour faire grandir leur projet.

Doctrine

Le moteur de recherche juridique. Doctrine

Secteur : Legal Tech

Nombre de salariés : 85

Âge moyen : 31 ans

Date de création : 2016

Leur mission : Nicolas Bustamante, Raphaël Champeimont et Antoine Dusséaux sont partis d’un constat simple : il est très compliqué d’accéder simplement aux sources du droit. Ils décident donc de rendre l’information juridique plus accessible et intelligible pour les professionnels du droit en créant Doctrine. La startup a d’ailleurs déjà convaincu plus de 6 500 clients de lui faire confiance depuis sa création.

Leur service : Doctrine est un Saas qui collecte et met en ligne des millions de décisions de justice afin de les rendre exploitables par le plus grand nombre. Grâce à un moteur de recherche, l’accès à l’ensemble des sources du droit est facilité.

Ses valeurs : Ambition – Bienveillance – Esprit d’équipe

Ce qui fait sa différence : Chez Doctrine, ils sont organisés en petites équipes autonomes de moins de 10 personnes pour garantir un maximum d’agilité et surtout d’impact de chacun. De plus au sein de chaque équipe, chacun est accompagné par un manager. Le but est de suivre l’épanouissement et la progression personnelle (et non de donner la liste des taches à faire !).

OVRSEA

Le nouveau commissionnaire de transport. OVRSEA

Secteur : Logistique

Nombre de salariés : 65

Âge moyen : 28 ans

Date de création : 2017

Leur mission : Arthur Barillas, Brieuc André, Mathieu Matthei, Georges Semaan et Antoine Sauvage se rencontrent sur les bancs d’HEC. En 2017, dans le cadre du Launchpad (un programme de création de startup à Station F), ils se lancent dans l’aventure entrepreneuriale et créent OVRSEA. Leur objectif est simple : digitaliser et centraliser toutes les problématiques liées au transport international (cotation, booking d’un transport, documentation…) et donc de libérer les PME de cette charge.

Leur service : Concrètement, OVRSEA a développé une plateforme digitale qui permet d’automatiser le métier de commissionnaire de transport, du pricing à l’exécution des opérations ou encore la facturation. De Yves Rocher à Cowboy, leurs clients sont des PME, ETI et grands groupes qui souhaitent diviser par deux le temps de gestion de leurs transports et savoir en temps réel où sont leurs marchandises dans le monde.

Ses valeurs : Curiosité – Partage – Pédagogie

Ce qui fait sa différence : OVRSEA a une culture d’entreprise forte : l’équipe est ambitieuse et vise l’excellence à tous les niveaux. De plus la startup double la taille de ses effectifs et recrute 50 collaborateurs en 2021 et ouvre 3 nouveaux bureaux à l’international d’ici fin 2022 !

Découvrez tous les projets qui méritent d’être (mieux) connus via nos rendez-vous mensuels et notre sélection des startups où postuler en 2021.

Découvrir les 50 startups
Partagez cet article sur vos réseaux sociaux