5 questions que vous vous posez quand vous externalisez votre recrutement

1 entreprise sur 2 n’arrive pas à recruter le profil adéquat pour un job donné. On ne va pas vous mentir : recruter ça prend du temps et ça requiert des ressources et des compétences particulières que vous n’avez pas toujours. C’est là que vous envisagez la possibilité de passer par un acteur du recrutement externe. Mais est-ce la bonne décision ? On répond aux 5 questions que vous vous posez presque systématiquement quand vous externalisez votre recrutement. 

#1 – “Est-ce que je ne perds pas le contrôle de mon recrutement ?” 

Si vous recrutez, vous vous êtes sûrement déjà posé cette question. Cette peur de perdre le contrôle. Celle de ne plus avoir la main sur la sélection des profils ou encore que l’on vous pousse des candidats que vous n’aimez pas. Mais est-elle vraiment justifiée ? 

Avant toute chose, mettez-vous à la place du recruteur. Son objectif, c’est de construire avec vous une relation de confiance sur le long terme notamment pour multiplier les partenariats. S’il ne vous présente que des candidats qui ne vous plaisent pas, il vous fait perdre du temps que ce soit à vous ou à lui-même et ne met pas les chances de son côté pour développer un nouveau partenariat sur un autre recrutement. En bref, il se tire une balle dans le pied. 

Deuxième point, externaliser votre recrutement ne veut pas dire laisser un externe choisir à votre place. L’objectif de cette démarche c’est de pouvoir vous appuyer sur les conseils et l’accompagnement d’un expert dans ce domaine mais vous restez maître de votre process du début à la fin. 

Selon le temps dont vous disposez et le degré d’accompagnement que vous souhaitez, vous pouvez tout à fait vous orienter vers un acteur du recrutement différent (on vous détaille tout ça juste après). 

#2 – “Vers qui me tourner ?” 

Comme on vous le disait précédemment, à chaque acteur du recrutement ses spécificités : 

  • Les jobboards ou sites d’emploi : ces plateformes telles que Welcome To The Jungle vous permettent de maximiser la visibilité de vos offres. Pour les candidats, elles permettent également de simplifier la candidature avec une inscription en ligne rapide. 
  • Les freelances : ces acteurs externes vous accompagnent sur des missions particulières et des besoins précis 
  • Les chasseurs de tête : travaillent en collaboration avec les départements RH, ils sont en charge d’aller vous trouver de nouveaux talents pour des postes généralement à responsabilité et haute valeur ajoutée puis de vous mettre en relation. 
  • Les réseaux sociaux 
  • Les cabinets de recrutement ou incubateurs : ils interviennent comme intermédiaires entre l’entreprise et les potentiels candidats. Ils prennent en charge la pré-sélection et s’assurent en amont de la bonne adéquation des meilleurs profils par rapport au poste proposé.

#3 – “Comment des personnes extérieures pourraient mieux recruter que moi ?” 

C’est compréhensible que vous vous posiez la question : comment quelqu’un pourrait mieux raconter que vous votre quotidien ? comment pourrait-on mieux identifier la personne qu’il VOUS faut alors que nous ne sommes pas dans votre tête ? 

C’est là tout l’enjeu du recrutement et de la mission du recruteur (surtout si vous décidez de choisir une offre d’accompagnement plus poussée) : vous connaître sur le bout des doigts pour pouvoir mettre son expertise à votre service et vous trouver les talents qui feront la différence. Parce que recruter c’est un métier : savoir reconnaître ce qui se cache comme trait de personnalité ou skills derrière une remarque, une blague, une allusion ; savoir repérer le potentiel de quelqu’un même s’il n’est pas solaire et ne s’exprime pas très bien, ça s’apprend. 

Prenons l’exemple d’un talent qui a déjà 3 ans d’expérience dans le conseil en Grand Groupe : comment savoir s’il a un esprit entrepreneurial et saura “mettre les mains dans le cambouis” ? Quelles questions poser et quels détails (projets personnels ou annexes, hobbies, etc.) regarder pour pouvoir déceler son potentiel en quelques minutes, c’est là toute l’expertise d’un recruteur. 

En bref, on sait de quoi on parle : l’important  c’est de savoir collecter la bonne information et bien l’analyser pour vous présenter les talents les plus pertinents. 

#4 – “Est-ce que ce n’est pas plutôt fait pour les grands groupes ?” 

Chez elinoï, on parle souvent de L’obsession du 1er : “c’est en recrutant le meilleur 1er employé qu’un business décolle”. Et on est convaincu que cette idée doit s’appliquer à tous les salariés car c’est par un bon recrutement qu’un business grandit vite et bien. C’est donc essentiel pour une startup de recruter méticuleusement ses talents. Si vous recrutez pour votre 1e poste en marketing, le candidat qui vous rejoindra définira l’image et le discours de votre marque et la direction stratégique à prendre sur le sujet : vous tromper dans son recrutement peut vous coûter très cher notamment car vous êtes à un moment de votre développement où votre produit n’est pas encore bien connu et votre mission pas toujours bien comprise au premier abord.  

#5 – “Ça vaut vraiment le coup au vu du prix ?” 

On ne vous apprend rien, recruter aujourd’hui c’est vrai un casse-tête : ça prend du temps, vous n’avez pas forcément les ressources en interne pour bien vous en occuper, vous trouvez difficilement le profil adéquat, etc. Bref, mission compliquée. 

L’intérêt pour vous de passer par un acteur du recrutement externe c’est donc avant tout de : 

  • gagner du temps : parce qu’on pré-sélectionne pour vous les talents à rencontrer, vous faites donc passer moins d’entretiens. Selon l’acteur auquel vous avez recours, les candidats sont plus ou moins informés en amont sur votre entreprise et le job – ce qui peut vous faire gagner du temps notamment lors du 1e entretien. 
  • être connecté à des talents auxquels vous n’auriez pas forcément accès ou que vous n’auriez spontanément pas identifié. 
  • vous faire connaître auprès d’une cible qui ne vous connaît peut-être pas ou mal et ainsi faire rayonner votre marque employeur

#BONUS – “Comment être sûr qu’un recruteur va défendre mon entreprise alors qu’il travaille aussi sûrement pour d’autres concurrents qui cherchent les mêmes profils ?” 

Vous considérez-vous comme vos concurrents ? Si vous nous dites oui, on ne vous croira pas. Chaque entreprise est unique car c’est un tout qui englobe des valeurs, des codes, des collaborateurs, des projets et des méthodes différentes. Il n’existe donc pas deux entreprises identiques. Les talents qu’il vous faut pour faire grandir votre business le mieux possible ne sont donc pas les mêmes que ceux que recherchent vos concurrents. Il n’y a donc généralement pas de problème qui se pose. 

Et si le cas échéant vous vous retrouvez dans cette situation, alors prenez le problème à l’envers : si un talent hésite entre vous et votre concurrent, alors ça veut dire qu’il n’est pas sur-motivé pour vous rejoindre. Dans ce cas, mieux vaut qu’il aille chez votre concurrent car ce ne serait pas un avantage pour vous sur le long terme de recruter quelqu’un qui n’est pas motivé à 100% par votre projet. 

Et si vous n’êtes pas sûr d’avoir le temps, l’expertise et les ressources pour sélectionner et recruter les talents qui feront la différence, nous sommes là pour ça. Notre mission chez elinoï ? Vous connaître sur le bout des doigts pour vous aider à recruter les meilleurs talents qui sont sensibles à votre projet et qui partagent vos valeurs. 

Inscrivez-vous sur elinoï 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *