Comprendre le métier de développeur front-end en startup en 3 min.

rédigé par Enzo Zuniga - 26 mai 2020
Retour

“Enzo est développeur front-end chez nous. C’est lui qui code tout ce que tu vois sur notre site comme le design”. Ça, c’est la phrase classique utilisée par les profils business pour décrire à quelqu’un le métier de front-end développeur. Tout simplement car on ne sait pas vraiment en quoi consiste son job. Concrètement que fait-il au quotidien ? Quelle place occupe-t-il dans une startup ? On vous explique tout ça en 3 min chrono. 

Stop aux idées reçues sur le développeur Front-End 

Commençons par le début : le front-end c’est quoi ? Souvent mal compris par la majorité des collaborateurs, les missions du développeur front-end dépassent le fait de coder les maquettes de l’UX-UI Designer préalablement réalisées. En startup, ses missions sont bien plus variées qu’on ne le pense. Et puis surtout, le développeur n’est pas une personne antisociale ! Parfois un peu réservé on vous l’accorde, mais chez elinoï par exemple les développeurs sont en permanence en contact avec les équipes business pour avancer ensemble et optimiser nos produits Techs. 

Le métier de Développeur Front-End

Ses missions 

Concrètement un développeur front-end est en charge de : 

  • Assurer l’ergonomie visuelle et fonctionnelle d’un site.
  • Assurer la portabilité du site. Il faut savoir gagner du temps, il est donc important de penser et de structurer son code de manière à pouvoir le réutiliser facilement, un peu comme un template d’email pour vous éviter de ré-écrire 10 fois les mêmes choses.
  • Maîtriser le design responsive pour adapter les maquettes préalablement réalisées sur tous les appareils (d’un Grand écran d’ordinateur au plus petit écran de smartphone). 

Par exemple : lors du développement, créer une partie de code pour qu’un bouton avec un design prédéfini puisse être réutilisable sur un autre design. Ces 10% en plus seront un gain de temps considérable pour les prochains projets.

Les technologies qu’il utilise 

Pour coder toutes ces fonctionnalités, il doit impérativement maîtriser plusieurs technologies et langages de programmation. 

Voici une petite liste des langages les plus courants : 

  • Pour structurer le site : HTML
  • Pour styliser le site : CSS
  • Pour le dynamiser : Javascript 

Exemple concret : Le 1er élément que vous voyez sur la page d’accueil de notre blog est un caroussel (slider pour les anglophone). Pour cette partie, l’HTML et le CSS nous ont permis de déterminer où seraient placés les différents éléments (flèches, images, texte, couleur d’arrière-plan). La partie JS (javascript) nous permet alors de dire au slider quoi faire lorsque vous cliquez sur l’une des flèches (ils sait quel article est actuellement affiché et s’il va devoir afficher le suivant ou au contraire retourné au début si il est arrivé à la fin de la liste).

Mais ce n’est pas tout, on peut aussi lui demander de maîtriser React, Redux ou Gatbsy. Pourquoi ? Parce que les technologies et les librairies évoluent avec le temps. Il est donc impératif de savoir maîtriser les technologies qui sont à la pointe du développement, mais aussi de les choisir en fonction du besoin de l’entreprise.

Son profil 

Un développeur front-end se doit donc d’être polyvalent mais aussi être capable d’apprendre et monter en compétence au quotidien sur de nouveaux langages de code. Pour y arriver, il doit être curieux et méthodique pour savoir où aller chercher les informations pertinentes (ex : Formik pour les formulaires est une librairie efficace et rapide pouvant remplacer partiellement de lourdes librairies tel que Redux).

Et bien sûr, comme il est amené à gérer des problématiques liées au back-end, il doit avoir des bases dans certains langages de back tels que le PHP, le NodeJs, Python etc.

Ce métier correspond à des personnalités calmes et réfléchies notamment car une erreur de code est vite arrivée ! Il doit donc avoir une bonne capacité de concentration et être orienté solutions pour surmonter les difficultés techniques qu’il peut rencontrer.

Alors, toujours intéressé par le métiers de développeur front-end en startup ?

Prenez donc le temps de vous posez les bonnes questions avant de vous lancer dans vos recherches et dépassez les stéréotypes liés à chaque métier. Et si vous avez besoin d’aide n’hésitez pas : chez elinoï c’est notre mission au quotidien de vous accompagner pour trouver LE bon job dans LA bonne startup.

Inscrivez-vous sur elinoï
Partagez cet article sur vos réseaux sociaux