Dire non, la solution pour être plus efficace.

rédigé par Magali André - 29 janvier 2020
Retour

On ne vous apprend rien, dire non à l’un de vos collègues ou votre manager s’avère difficile pour la plupart d’entre vous. Peur de l’autorité, de blesser ou encore du conflit, des excuses pour dire “oui” il en existe plein. Mais il est temps de vous prendre en main et d’apprendre ENFIN à dire non.

Pourquoi vous n’osez pas dire non

Les raisons qui vous poussent à ne pas dire non sont propres à chacun d’entre vous mais on peut aujourd’hui facilement les catégoriser en 2 ensembles : 

L’appréhension de votre job 

Vous dites souvent “oui” pour aider un collègue avant de vous rendre compte 10 min plus tard que ce geste vous met dans une situation compliquée au vu de votre charge de travail ? Alors votre difficulté à dire non résulte du fait que vous n’avez pas défini vos objectifs individuels suffisamment clairement. Définir clairement vos objectifs c’est prendre le temps de chiffrer ses missions (notamment en temps – horaire) pour atteindre ses objectifs. Si vous n’êtes pas dans cette démarche proactive, votre idée de votre charge de travail reste floue, vous êtes donc nettement plus enclin à tomber dans les nombreuses sollicitations de vos collègues. 

Voici un exemple : 

Votre rapport avec les autres 

Les raisons de votre difficulté à dire non dépendent de votre éducation, votre vécu ou encore votre environnement mais elles sont souvent liées à votre rapport à l’autre notamment : 

  • La peur de vexer ou blesser : dans ce cas, on peut parler d’altruisme mal placé ou extrême qui vous pousse à faire passer les autres avant vous. 
  • La peur de l’autorité : souvent liée à la peur de dire non à votre manager par peur de le décevoir, ternir vos relations, devoir vous justifier, etc. 
  • La peur du conflit : c’est vrai que pour la majorité d’entre vous, conflit rime avec violence, dispute, etc. – des éléments négatifs dont les conséquences le sont tout autant. Mieux vaut donc fuir plutôt que d’essayer d’avoir une discussion constructive. 

Et il en existe plein d’autres. 

Pourtant, dire oui vous fait juste gagner un peu de paix pour plus de problèmes par la suite. On vous explique pourquoi dire non c’est essentiel. 

Dire non pour vous mais aussi pour les autres

Dire non c’est : 

1 – Optimiser votre productivité 

Pour vous : vous avez 2 bras, 2 jambes et un cerveau. Vous ne pouvez donc BIEN vous concentrer que sur une seule chose à la fois. Pour être efficace, vous devez faire des choix et prioriser vos tâches pour les traiter de manière optimale. Accepter trop de missions vous pousse à jongler entre plusieurs tâches en même temps pour souvent n’en terminer aucune. C’est une vraie charge mentale et une perte de temps énorme pour vous. Bref, il faut dire non. 

L’avantage pour les autres : savoir dire non c’est aussi savoir dire oui. Car vous vous concentrez alors sur vos priorités dont font parfois partie des missions pour d’autres collègues. Les journées ne font que 24h et vous devez donc faire des choix. De cette manière, vous respectez vos engagements déjà pris auprès de certains de vos collaborateurs. 

2 – Vous respecter et respecter les autres 

Pour vous : être capable de dire non c’est savoir aussi faire en sorte que les choses soient claires et chacun à sa place. De cette manière, vous vous affirmez et prenez confiance en vous. Dans le cas inverse, à force de vouloir plaire à tout le monde et d’avoir peur de décevoir, vous mettez à rude épreuve votre estime de vous-même et il n’en résulte rien de bon sur le long terme. 

L’avantage pour les autres : comme évoqué précédemment, dire non vous permet d’honorer les engagements que vous avez déjà pris pour d’autres collaborateurs et donc de les respecter. 

Refuser c’est un moyen de vous affirmer pour mieux vous faire respecter des autres mais aussi de vous-même. 

3 – Entretenir des relations saines et transparentes avec vos collègues

Accepter à contrecœur parce que vous ne savez pas comment refuser sera inévitablement perçu par la personne en face et c’est le meilleur moyen de lui laisser un goût âpre. Et vous, vous nourrissez une rancœur auprès de votre collègue qui vous a rajouté du travail et à cause de qui vous passerez votre soirée à bosser. Euh, pouvez-vous nous rappeler quel est l’intérêt de tout ça ?

Attention, on ne vous conseille pas de dire non à tout va. Il doit s’agir de « non » légitimes et justifiés et surtout chaque non doit être formulé de la bonne façon. 

Comment dire non ? 

N’oubliez pas qu’il s’agit de la sphère professionnelle. Savoir dire non au travail c’est donc aussi savoir l’exprimer correctement. Même si vous êtes dans votre droit de refuser, il est très important que l’autre en comprenne les raisons pour les accepter.

Ça passe par 4 étapes : 

  • Exprimez les faits : soyez factuel et résumez la situation (ex : Caroline souhaite que vous fassiez une présentation de 35 slides pour mettre en avant la stratégie marketing de l’entreprise sur les 3 prochains mois. Il est 18h et elle vous le demande pour demain 11h). 
  • Exprimez votre ressenti : surtout tenez-vous en à la situation et n’attaquez jamais la personne en face. (ex : « Quand tu me sollicites de cette manière avec ces timings, j’ai l’impression que tu ne tiens pas compte de mes autres priorités et de mes missions »). 
  • Faites part de votre besoin (ex : « Compte tenu de l’ampleur de ta demande et du travail que ça requiert, j’ai besoin d’en être notifié plus en amont pour pouvoir avoir le temps adéquat pour délivrer. En effet ça demande 4 heures de travail que je n’ai malheureusement pas de disponibles d’ici demain 11H »). 
  • Exprimez votre demande = votre refus. (ex : « Dans le temps imparti et au vu de mes autres urgences, je ne peux donc pas te la rendre pour demain matin »)

Si la situation le permet, proposez une solution qui puisse convenir à tout le monde (ex : « Je peux en revanche te la préparer pour mardi prochain OU je peux te faire une overview des chantiers et objectifs sur le mois prochain pour demain matin et revenir vers toi semaine prochaine avec une présentation globale, qu’en penses-tu ? »).

Et si vous avez envie d’apprendre, de vous renouveler et d’avoir un job qui vous aide à grandir et à vous challenger, rejoignez notre incubateur de talents. Chez elinoï, nous recherchons en permanence des profils entrepreneuriaux qui n’ont pas peur de se retrousser les manches pour faire avancer les choses ! 

Inscrivez-vous sur elinoï
Partagez cet article sur vos réseaux sociaux