Entretien en startup : arrêtez de vous présenter, racontez-vous. 

Entretien en startup : racontez-vous

Un recruteur reçoit minimum une quinzaine de CVs par semaine. Il parcourt – parfois rapidement on  vous l’accorde – chacun d’entre eux et sélectionne les profils qu’il souhaite rencontrer en entretien. Si vous en décrochez un, c’est donc que votre interlocuteur a déjà lu votre CV et l’a potentiellement sous les yeux pendant que vous échangez. Mettez-vous à sa place : qui a envie qu’on lui répète ce qu’il sait déjà ? Personne. Arrêtez donc de vous présenter, racontez-lui votre histoire. On vous explique comment on fait. 

Une histoire ça se pense et ça se construit.

Pour éveiller l’intérêt de l’autre, piquer sa curiosité et ensuite garder son attention, c’est comme pour une recette de cuisine :  il faut les bons ingrédients intégrés au bon moment

Les premiers points à définir – ce sont les chapitres de votre récit. Repérez les 3 ou 4 passages saillants de votre parcours. Ceux qui ont forgé votre personnalité, vous ont conduit à des choix majeurs ou ont mis en lumière un savoir-faire particulier. Choisissez-les en fonction du job auquel vous postulez de manière à rassurer dès le départ votre interlocuteur. Pour les déterminer, posez-vous les questions suivantes : quel est votre objectif ? Que souhaitez-vous valoriser ? 

S’il s’agit d’un post de Marketing Manager, parlez plutôt des idées wahous que vous avez développées pour l’ancienne marque sur laquelle vous travailliez. De cette manière vous mettez en avant votre créativité et votre maîtrise de l’opérationnel. À l’inverse, s’il s’agit d’un poste de Sales, mettez l’accent sur la négociation de 8 mois à la fin de laquelle vous avez signé un partenariat avec un DRH de grand groupe qui, au départ, ne voulait même pas entendre parler de votre solution ou de votre service. 

Pour agencer ces chapitres, ajoutez des péripéties. Quel rebondissement, quelle difficulté avez-vous surmonté pour en arriver là et comment vous y êtes-vous pris ? C’est le moment parfait pour transformer vos échecs en victoires. 

Par exemple, lors de votre 1ère expérience, vous avez été refusé chez Seelk les 3 premières fois où vous y avez postulé. Vous avez tout tenté : la candidature spontanée, la prise de contact via LinkedIn, le réseau, etc. Rien n’a marché. Mais vous n’avez rien lâché. Ce poste, il était pour vous. 2 mois plus tard vous avez re-tenté votre chance et contacté directement l’un des co-fondateurs… qui a tellement apprécié votre pugnacité qu’il vous a laissé votre chance et vous avez finalement été recruté. Votre recruteur ne retiendra pas le fait que vous ayez été refusé 3 fois. Il retiendra votre persévérance et votre détermination face aux difficultés. 

Comme quoi, tout événement peut être transformé en aventure.  

Une histoire ça se raconte… et pas n’importe comment.

Une aventure, avant tout ça se vit et ça doit donc être raconté avec passion. 

Soyez le héros de votre propre récit 

Réciter, ça marchait peut-être à l’école mais ce n’est en tout cas pas la bonne recette pour un entretien en startup. Notre conseil : incarnez votre propre rôle. Vous racontez votre histoire, personne ne peut le faire aussi bien que vous. Profitez-en : si une expérience vous a passionné, faites-le ressentir à votre interlocuteur. Si vous avez rencontré des difficultés, montrez que vous avez eu du mal à les surmonter. 

Pour y arriver, on vous donne quelques astuces concrètes : bien sûr utilisez le “je” et idéalement le présent pour inscrire votre histoire dans le réel et lui donner plus de dynamisme.

Voici un exemple pour vous aider à mieux vous projeter :

Version initiale – “J’ai fait une école de Commerce et me suis spécialisé en Marketing. Par la suite, j’ai décroché un poste en Content Project Management chez XXX. J’étais en charge de toute la création et la production de contenus pour les marques partenaires sur les différents médias du Groupe. J’y suis resté 2 ans et puis j’ai eu envie de nouveaux challenges. ” 

Version racontée – “En 2017, je viens d’être diplômé : quoi faire ? Où postuler ? Je me pose tout un tas de questions. Après plusieurs stages dans des entreprises plus ou moins grandes, je sais que ce qui me motive c’est avant tout l’équipe, la diversité des missions et les challenges. C’est pour ces 3 raisons que je postule au poste de Content Project Manager chez XXX : un management bienveillant tourné vers le test & learn et la créativité avec toujours plusieurs projets partenaires à gérer en simultané. Tout ce que je recherche à ce moment-là. Et Bingo, je suis pris ! Là-bas, j’y apprends la rigueur et l’organisation , la gestion de l’humain (relation client et coordination des équipes en interne) et le pouvoir des mots : 2 années très enrichissantes. Jusqu’au moment où….”.

D’autres astuces pour donner vie à votre histoire

Parlez avec le sourire. Pour garder l’attention de votre interlocuteur, rien de plus efficace que d’incarner vos expériences : souriez, ajoutez du suspens, des intonations, etc. On parle du pouvoir de la voix mais surtout de celui de la ponctuation pour donner du rythme – on vous montre : 

“Je suis arrivé dans le hall, l’hôtesse m’a indiqué un siège pour patienter, j’ai patienté et la manager est arrivée au bout d’une heure.”

“Je suis arrivé dans le hall. L’hôtesse m’a indiqué un siège pour patienter. J’ai attendu…. et la manager est arrivée au bout d’une heure ! ”

Attention à ne pas en faire trop non plus bien sûr, on vous fait confiance là-dessus.

Utilisez des images ou expressions décalées. L’objectif ? Faire en sorte que votre interlocuteur s’identifie au maximum à ce que vous racontez et reste attentif. Pour ça, mieux vaut privilégier les images concrètes plutôt que des concepts fumeux. 

Et enfin, n’hésitez-pas à brosser des croquis pour visualiser un processus, une organisation. Tout peut être illustré sur un bloc par des cercles et des traits, vous ferez participer votre interlocuteur à votre histoire. 

Là, vous passez de la présentation à l’histoire. C’est là que réside l’art du storytelling : mettre en récit ses expériences et habiter son propre rôle pour éveiller l’intérêt de l’autre.

Vous aider et vous préparer pour vos entretiens, c’est la mission quotidienne de nos Talent Coachs et de nos Account Managers chez elinoï. Pour profiter de leur expertise et de leur accompagnement, inscrivez-vous pour rejoindre notre incubateur ! 

Inscrivez-vous sur elinoï

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *