Alexandre, responsable grands comptes @Eldotravo.fr

Alexandre Guillaume, Responsable Grands Comptes chez Eldotravo
Alexandremembre de l’incubateur de Talents elinoï nous parle de son parcours et son job, en startup.

Hello Alexandre, chez elinoï on te connait, mais pour nos lecteurs, peux-tu nous rappeler ton parcours et quel est ton job actuel ?
Alexandre : Hello, moi c’est Alexandre, je suis Responsable Grands comptes chez Eldotravo.fr. Pour ce qui est de mon parcours, j’ai commencé par me diriger vers un DUT GEII (Génie Electrique et Informatique Industrielle) mais j’ai vite senti que les études techniques n’étaient pas celles qui me correspondaient. J’ai donc tenté ma chance en école de commerce et j’ai intégré Kedge.
Passionné de sneakers depuis une bonne dizaine d’années, j’ai décidé de monter mon entreprise, TheSnearkersRoom, en parallèle de mes études. Plus tard, j’ai intégré la startup MonDocteur (rachetée par Doctolib) en tant que business developer. Ça m’a appris notamment à développer mes compétences commerciales.
Ensuite, j’ai entendu parler d’elinoï, qui m’a ouvert les portes d’Eldotravo qui a des ambitions de MALADE. J’ai tout de suite accroché avec Jean Bernard, le fondateur. Chez Eldo, ce qui me fait me lever tous les matins, c’est la volonté de révolutionner la relation et la satisfaction client dans le monde du béatement et de l’amélioration de l’habitat. Notre mission ? Aider les entreprise et les réseaux de qualité à se développer grâce à la satisfaction de leurs clients.
Comment s’est déroulé ton recrutement chez Eldotravo et quel a été le rôle d’elinoï et de ton Talent Coach ?
Alexandre : Je considère mon recrutement comme une véritable chance. J’ai reçu un appel de Frédéric suite à sa visite sur mon profil LinkedIn (faites un profil cool, ça peut servir !😉), nous avons ensuite planifié un premier call durant lequel Frédéric m’a expliqué le rôle d’elinoï dans ce processus et m’a ensuite directement parlé d’Eldotravo. On a vite accroché, le pitch sur Eldo m’a beaucoup plu et après tout est allé SUPER vite ! J’ai eu un deuxième call avec Frédéric, plus formel, où j’ai pris le temps de me présenter en détail et de poser toutes les questions concernant Eldo et leurs attentes.
Suite à cela Frédéric m’a fait un retour positif et nous avons organisé un entretien téléphonique avec Clément, le directeur commercial Grands Comptes, puis un entretien avec JB, le fondateur d’Eldotravo, pour faire quelques sketchs de vente. Les deux entretiens étaient de réels échanges et nous avons directement accroché humainement. C’était pour moi un prérequis.
Les membres d’elinoï m’ont suivi à chaque étape de la procédure et étaient disponibles à la suite de chacun de mes entretiens pour que l’on puisse débriefer ensemble de mon ressenti. Tout ça, jusqu’à ma signature chez Eldo mi Juillet.
Tu as fondé The Sneakers Room : peux-tu nous en dire plus ? Est-ce une aventure qui a joué un rôle dans ton désir de job entrepreneurial ?
Alexandre : J’ai décidé de faire de ma passion un business et de créer des objets dérivés autour du monde de la basket en utilisant principalement des baskets hors de prix et inaccessibles pour la majeure partie des jeunes collectionneurs. J’ai donc commencé par créer une gamme de produit, posters/coques de téléphones…à l’effigie de certains modèles phares de NIKE. Et tout est parti de là.

S’en suit une aventure super enrichissante de 3 ans ! J’ai par la suite décidé d’arrêter car je ne voulais pas que ma passion devienne un travail et donc entraîne des contraintes.Mais cette aventure entrepreneuriale a laissé des traces.
J’ai donc souhaité pouvoir évoluer dans une entreprise dans laquelle je pourrais avoir de l’impact et où je pourrais être force de proposition, entreprendre, développer des projets internes améliorant l’efficience de la boîte. J’ai donc rejoint MonDocteur puis Eldotravo. »
Comment fait-on pour passer du secteur de la santé à celui du BTP ?
Alexandre : C’était franchement plus facile pour moi de passer au BTP que d’entrer dans le secteur de la santé. Ayant baigné dans cet environnement depuis mon enfance j’étais beaucoup plus familier avec les codes et usages de ce secteur. Je m’y sens d’ailleurs très bien et très en phase avec les professionnels que j’accompagne aujourd’hui.
Qu’est-ce qu’une journée type chez Eldotravo et quels sont tes plus gros défis ?
Alexandre : L’avantage de mon travail est qu’il n’y a pas de journée type. J’essaye plus de m’astreindre à un rythme hebdomadaire.
Je suis en moyenne 2 à 3 jours par semaine en déplacement pour rencontrer des industriels et des réseaux qui commencent à comprendre l’importance de la satisfaction de leur clients et le potentiel business que cela représentePour le reste je suis très souvent au téléphone avec mes clients et mes prospects afin de les accompagner, pour les premiers, et travailler avec les 2nd à comment nous pourrions travailler en synergie pour développer leur groupe.
Notre approche chez Eldotravo est avant tout humaine, je n’imagine pas une semaine sans prendre des news de mes clients, mes prospects et surtout mes collègues. Si je dois ajouter un mot de la fin il sera très simple.
Faites confiance aux entreprises humaines qui sauront vous accompagner dans la réalisation de vos objectifs et combler vos attentes pro ! elinoï et Eldotravo font partie de ces entreprises encore trop rares !
Merci beaucoup pour ton temps Alexandre, à très bientôt ! 

👉 Pour trouver votre futur job en startup

Inscrivez-vous sur elinoï

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *