Les méthodes business pour bien recruter

rédigé par Magali André - 15 septembre 2021
Retour

Replaçons le recrutement au cœur du business.

I – Le recrutement est l’affaire de tout le monde

1 – C-levels et managers

Le recrutement n’est absolument pas le monopole des RHs. Il doit être le souci des leaders de l’entreprise et ce pour 2 raisons : 

1/Des bons recrutements permettent de gagner en efficacité et donc d’atteindre ses objectifs. 

Les managers recrutent directement pour leurs équipes mais comme ce n’est pas leur métier de base, cela leur prend un temps considérable et ils n’utilisent pas les bonnes méthodes. En bref, ils gaspillent leur temps. Et ça, ça coûte très cher à l’entreprise.

2/ Savoir recruter vous permet de devenir davantage compétitif. À toutes les entreprises en croissance qui ont peu voire pas encore travaillé leur marque employeur, qu’est-ce qui fait qu’aujourd’hui un talent choisira de rejoindre vos équipes ? Son expérience de recrutement. Ainsi, l’expérience candidat que vous allez faire vivre est déterminante. Ce sont les 10% qui feront la différence.

2 – DRHs et Talent Acquisition Managers

Notre conviction chez elinoï ? On doit redorer le blason du métier de recruteur car ce dernier est bien plus qu’un “trieur de CVs”. C’est en réalité un véritable : 

  • Marketeux ayant pour mission de rendre l’entreprise identifiable sur le marché des talents pour attirer les bons profils
  • Sales capable d’engager les talents dès le premier contact et d’offrir une expérience candidat différenciant
  • Ops & data sachant s’entourer des bons process et des bons outils pour être toujours plus efficient et gérer des phases de scale sereinement, traiter du volume sans perdre en qualité des profils recrutés

Le problème ? Il n’existe pas d’école du recrutement en soi. Alors que c’est un rôle central pour tout business et que c’est un devoir pour les personnes qui ont ce rôle de se former en permanence  aux nouvelles pratiques !
Par ailleurs, tous les TAM/RH avec lesquels on travaille nous remontent souvent qu’ils/elles se sentent seuls dans leur quotidien, au sein de leurs boîtes, et à l’extérieur. Ce dont ils ont besoin ? Accéder  à une vraie communauté de profils engagés, compétents, vivants le même quotidien, avec qui partager pleins de best practices(vs slack qui continue à vivre post formation entre les promos).

II – Les méthodes startups appliquées au recrutement

1 – Marketing et recrutement

3 millions, c’est le nombre d’entreprises qui existent en France aujourd’hui. 

Oui c’est beaucoup. Et lorsque l’on vous dit ça, les premières choses qui vous viennent à l’esprit sont “Ah bon ?! c’est énorme j’en connais genre 300 ce n’est rien.”, ou encore “On entend toujours parler des mêmes pourtant, que font les autres ?” .

Et si on vous dit maintenant qu’il y a simultanément plus de 700 000 offres de jobs ouvertes en France ? Là aussi c’est beaucoup ! 

Et oui, la concurrence aux meilleurs talents est rude. Très rude. 

Le constat qu’on fait donc c’est qu’aujourd’hui se démarquer parmi la jungle de toutes les entreprises c’est un vrai casse-tête MAIS un enjeu stratégique pour chaque entreprise. 

La question que vous devez donc vous poser c’est “comment faire en sorte qu’on vous remarque ?”. Parce que oui, apprendre à vous raconter sans ressembler aux autres, c’est votre meilleure arme pour faire rayonner votre marque employeur. 

En bref, appliquer les techniques Marketing au recrutement, c’est : 

1 – Identifier les éléments de votre marque, ceux qui vous rendront remarquable auprès des talents qui adhèrent à votre projet, vos valeurs, votre vision.

2 – Trouver votre ton 

3 – Savoir formuler votre différence comme il se doit sur votre page carrière, vos fiches de postes, vos communications marque employeur, etc. 

Pour vous former sur le Marketing appliqué au recrutement, découvrez notre formation STAMP

2 – Growth Hacking et recrutement

Si vous savez vous raconter mais que vous ne le faites pas au bon endroit, de la bonne manière et auprès des bonnes personnes, vos efforts ne serviront pas à grand-chose. 

Le Growth Hacking et l’acquisition c’est justement ça : faire grossir la base d’utilisateurs par tous les moyens possibles. 

Ce n’est pas pour rien qu’on parle de Talent “Acquisition” par exemple dont le rôle est de renforcer la marque employeur et implémenter un processus de recrutement qui soit le plus simple et attractif possible. 

L’analogie entre les deux est flagrante non ? Ce n’est pas une coïncidence ! Et c’est aujourd’hui crucial, surtout dans le contexte actuel de concurrence accrue aux meilleurs talents, que celles et ceux qui recrutent maîtrisent ces notions. 

En bref, ce n’est plus une option mais une obligation. 

Pensez-y : envoyer 100 messages manuellement par jour à des talents, faire du démarchage sauvage.. ce n’est ni tenable si scalable sur la durée… et puis l’expérience candidat derrière promet : vous allez forcément oublier de répondre à l’un deux. Vous manquerez de temps donc vous risquez de bâcler vos messages, etc. 

En bref on dit non à tout ça ! 

Le Growth hacking appliqué au recrutement, concrètement c’est : 

1/ Bien définir vos personas cad les talents que vous allez cibler  

2/ Penser votre stratégie d’acquisition et les outils pour bien la cadrer : qu’est-ce qu’un canal d’acquisition ? combien de canaux existe-t-il ? Quelle est la valeur ajoutée de chaque canal pour choisir le plus efficace ? 

3/ Maîtriser les techniques d’acquisition pour optimiser vos chasses linkedIn, vos systèmes de cooptation, votre trafic sur votre page entreprise, etc. 

Et on en passe…

Pour vous former sur le Growth Hacking appliqué au recrutement, découvrez notre formation STAMP

3 – Sales et recrutement

Les meilleurs recruteurs sont tous d’excellents commerciaux. Tout simplement car recruter c’est vendre votre projet et votre entreprise. 

D’un côté, vous identifiez les besoins humains de vos équipes et devez savoir attirer les meilleurs profils pour y répondre. De l’autre, vous devez comprendre les aspirations de ces talents et bien leur vendre votre promesse pour les convaincre de vous rejoindre. 

Le recrutement est un deal business comme on peut en voir des milliers au quotidien. Si le talent doit vous convaincre de sa valeur, in fine vous devez le persuader “d’acheter” votre projet et le poste. Jusque là tout va bien. 

Sauf que la vente, ça ne s’improvise pas. C’est un métier. Tout Sales qui se doit applique des méthodes bien ficelées pour gérer son deal de A à Z. Et ces méthodes, on vous les donne. 

Les Sales appliqués au recrutement, concrètement c’est : 

  • Définir correctement et précisément votre besoin 
  • Vendre votre promesse
  • Saisir et animer les moments clés d’un process de recrutement
  • Adopter la bonne posture…

… pour que les meilleurs profils décident de rejoindre votre équipe plutôt qu’une autre. 
Pour vous former sur les Sales appliqués au recrutement, découvrez notre formation STAMP.

4 – Opérations et recrutement

Recruter c’est gérer de nombreux process, une multitude de candidats, des attentes particulières des opérationnels… le tout de manière simultanée. Pour vous sortir de cette panade, mettez-vous dans les chaussures d’un Ops : penser chiffres, process, post mortem et test & learn. Et vous savez quoi ? Ça marche plus que bien ! 

Appliquer les Opérations au recrutement c’est : 

  • Savoir cadrer vos projets de recrutement 
  • Implémenter un funnel de recrutement clair et efficace
  • mettre en place, auditer et améliorer vos process de recrutement
  • avoir le réflexe de parler chiffres, tracking et analyse de données pour gagner en efficacité et pertinence 

Pour vous former sur les Ops/Data appliqués au recrutement, découvrez notre formation STAMP.

5 – UX (expérience) et recrutement

L’expérience Talents est une notion largement plébiscitée. 

Cependant, peu d’entreprises parviennent à en faire un véritable état d’esprit, une vision de recrutement, et se cantonnent essentiellement à un joli vernis entourant leurs process de recrutement. Pour initier un cercle vertueux autour de votre marque employeur, l’expérience candidats doit pourtant être habitée, et façonnée à l’image de votre entreprise.

L’expérience Talent, c’est un terme très vague, trop utilisé, voire galvaudé, et si l’on a compris qu’en tant que RH il était indispensable de l’intégrer dans notre quotidien de recrutement, il n’est pas toujours facile de comprendre le fond de l’enjeu.

On a souvent l’impression qu’un peu de paillettes ou un joli vernis suffisent à cocher la case ‘je propose une expérience candidat sympa”.

On vous arrête tout de suite. L’expérience Talent, c’est tout sauf un vernis. C’est même tout l’inverse : un process peut sonner faux s’il n’est pas cohérent avec par exemple vos valeurs.

Il est donc primordial de réfléchir en ayant en toile de fond, l’ADN de votre entreprise.

  • Quelles sont les valeurs de votre entreprise et comment vous les incarnez ?
  • Quels moyens avez-vous (temps + ressources humaines + budget) ? 
  • Quel souvenir voulez-vous  que les candidats gardent de vous, même si le recrutement ne se réalise pas (ce qui est, rappelons-le, 9/10 des candidats que vous rencontrez) ? 

Une bonne question à se poser : Que diront-ils de vous, ces candidats qui sont restés sur le seuil, en n’allant pas au bout de vos process et qui ne savent pas ce que c’est que travaillez dans votre entreprise?

L’expérience talent, ce n’est pas un détail. Ce n’est pas de la poudre au yeux. L’expérience talent c’est :

  • la vision de votre entreprise incarnée dans un parcours candidat, en process, en méthode
  • la cohérence des petits riens qui sont chacun révélateurs de vos valeurs
  • le respect que vous montrez aux personnes qui se sont déplacées pour vous rencontrer.

À chaque étape et entre chaque étape, à chaque interaction physique, virtuelle, vécue ou communiquée, l’expérience se vit.

Ce n’est pas l’effet wahou que l’on doit rechercher à tout prix.  Si on l’a, tant mieux.

Mais un process simple et efficace, avec des interlocuteurs à l’écoute, souriants et respectueux,  Un rôle bien expliqué, l’impression qu’on fait déjà partie de l’entreprise, qu’on n’est pas jugé mais apprécié, non pas étudié mais compris, tout cela c’est déjà une expérience mémorable.

Tout ça vous parle ? Vous avez envie de creuser le sujet ? Découvrez notre formation STAMP pour apprendre à bien recruter grâce aux métiers business !

Découvrir STAMP
Partagez cet article sur vos réseaux sociaux