Mais c’est quoi l’UX-UI ?

UX-UI designer

“Pour devenir UX/UI designer, il ne suffit pas de changer son intitulé de poste sur linkedIn”. Le secteur créatif du web est particulièrement fermé depuis plusieurs années avec une concurrence de plus en plus forte entre les experts. Ce phénomène est notamment dû à l’émergence de nouveaux métiers qui pousse les candidats à changer leur intitulé de poste pour réussir à obtenir ne serait-ce qu’un entretien. C’est le cas du métier d’UX-UI designer. Mais l’UX-UI c’est quoi concrètement ? Comment savoir si vous êtes fait pour ce métier ? On vous donne les clés pour mieux le comprendre.

L’UX-UI, ça commence et ça s’arrête où ? 

Avant toute chose, n’oublions pas que l’UX et l’UI Design sont à l’origine deux métiers bien distincts. Une seule lettre change, mais elle fait toute la différence.

En deux phrases, l’UX designer (User Experience ou Expérience Utilisateur) s’occupe d’optimiser et d’améliorer en permanence l’expérience utilisateur. L’UI designer (User Interface ou Interface Utilisateur) apporte sa fibre esthétique et permet de rendre l’interface fonctionnelle et intuitive. On vous en dit plus sur chaque métier. 

L’UX Designer

L’UX designer se concentre sur des méthodes et des grands concepts. 

Pour optimiser pertinemment l’expérience utilisateur, il se doit de connaître ces utilisateurs sur le bout des doigts. Comment il s’y prend pour y arriver ? Il commence par faire une recherche utilisateur (user research) pour comprendre dans le détail comment les utilisateurs se comportent, quelles sont leurs attentes et leurs besoins. Si vous êtes UX Designer, l’utilisateur final est au centre et votre avis personnel ne doit à aucun moment entrer en compte. Pourquoi ? Car c’est seulement en vous montrant parfaitement impartial que vous pourrez designer la solution la plus adaptée à votre audience et en phase avec votre entreprise. 

Une fois un enjeu ou problématique soulevés, il se concentre sur leS parcourS utilisateurS. Oui, oui, on a bien dit LES parcours. Ce serait trop simple s’il n’y en avait qu’un… le rôle de l’UX-Designer, c’est de prévoir tous les parcours possibles. On appelle ça la méthode des “Et si…”.

Par exemple, vous êtes sur un site de shopping et vous travaillez sur le parcours d’achat (quand vous ajoutez un élément dans votre panier). Vous ne devez pas seulement vous consacrer à l’action de payer mais aussi penser à toutes les éventualités :

  • Et si l’utilisateur sélectionne deux fois le même article sans s’en rendre compte. Que se passe-t-il ? 
    • vous prévoyez qu’il y a un doublon
    • vous lui laissez le choix d’ajouter/supprimer l’article en question directement dans son panier (vous trouvez ça normal ? Vous seriez surpris du nombre de sites qui ne pensent pas à intégrer ce genre de fonctionnalités)
  • Et si l’article n’est plus disponible entre le moment de l’ajout dans le panier et le moment du paiement. Quelles solutions envisagez-vous ? 
    • vous informez tout de suite l’utilisateur de la rupture de stock
    • vous empêchez ce genre de situation grâce à la mise en place d’un système de réservation de l’article au moment de son ajout dans le panier. 

Une fois tous ces parcours possibles établis, l’UX designer peut alors débuter la conception. Il commence par créer la structure simplifiée du site (le zoning) et l’ensemble des interactions possibles (wireframe) via des croquis papiers et/ou numériques. [un wireframe = croquis numérique sans design mais qui permet de visualiser la structure du site].

Une fois ces parcours créés, il les vérifie un à un grâce au prototype cliquable (wireframe) et passe la main à l’UI Designer. 

L’UI Designer

Alors que l’UX design se base sur des méthodes bien spécifiques et sur les ressentis des utilisateurs, l’UI design utilise des normes techniques. Il n’a pas de processus précis à respecter. Au quotidien, ses missions sont les suivantes : 

  • Créer l’identité visuelle du projet

Il crée l’univers graphique de l’interface voire parfois la charte graphique (logo, couleurs, typographies, pictogrammes, etc) en amont si le projet est nouveau. Si celle-ci est déjà définie, il gardera cette cohérence graphique sur l’ensemble de l’interface.

  • Agencer les pages (mise en forme du menu, alignement des contenus, présentation des pages, bouton(CTA)) 

Une fois qu’il s’est approprié le travail de l’UX Designer, l’UI Designer s’occupe de l’agencement et de la présentation des pages de l’interface. Il n’y a pas de secret, c’est grâce à un agencement pertinent et une esthétique léchée que l’on donne envie à l’utilisateur d’aller au bout de ses actions.

  • Respecter les habitudes des utilisateurs sur le web et rendre l’interface intuitive. 

Les comportements spécifiques sur le web sont souvent oubliés ou mis de côté lors de la conception. Respecter ces normes est essentiel pour ne pas perdre l’utilisateur. Un exemple simple : vous achetez quelque chose en ligne. Au moment du paiement, vous allez tout naturellement chercher le panier en haut à droite et serez (un peu) déboussolé si vous ne l’y trouvez pas. 

  • Rechercher des animations

Travailler les animations est clé pour créer une interface dynamique et moderne qui capte et garde l’attention de l’utilisateur. C’est le rôle de l’UI Designer de les imaginer et de les développer. 

Au vu de tout ça, vous vous sentez plus UX, UI ou les deux ? 

Comment savoir si ces métiers sont faits pour vous ? 

On trouve régulièrement en startup des experts qui ont les deux expertises et sont UX-UI designers. Comment ça se fait ? Car il est difficile en termes de ressources de pouvoir dissocier ces postes dans des structures encore petites ou en plein développement. Pas d’inquiétude, si vous préférez vous concentrez sur un seul de ces métiers, des structures plus grandes comme Deliveroo ou Uber vous permettront de trouver votre bonheur.  L’important c’est d’être passionné. 

Si vous aimez : 

  • toucher à tout 
  • porter un projet de A à Z (parfois des projets très longs)
  • trouver des solutions 
  • apporter un beau design sur une interface avant tout fonctionnelle
  • avoir un impact direct sur la stratégie de l’entreprise
  • être au contact de vos utilisateurs
  • vous challenger au quotidien et vous remettre en question pour monter en compétence
  • alterner au quotidien entre opérationnel et prise de recul stratégique
  • faire de la veille pour aller dénicher de nouvelles idées et tendances

Si vous êtes : 

  • à l’écoute 
  • empathique 
  • créatif 
  • curieux
  • agile

Alors vous pourrez sûrement vous épanouir dans ce type de métier. 

Et si vous êtes à la recherche d’un job qui a de l’impact et que vous avez besoin d’aide pour trouver le job qui vous correspond n’hésitez pas à nous contacter : chez elinoï, nous recherchons en permanence des profils entrepreneuriaux qui n’ont pas peur de se retrousser les manches pour faire avancer les choses ! 

Inscrivez-vous sur elinoï

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *