Oui, vous avez accès à de nombreux jobs en startup après une expérience en Finance ou Conseil.

rédigé par Marine Lambert - 19 décembre 2019
Retour

Chez elinoï, on entend régulièrement cette phrase : “si je veux me reconvertir et travailler en startup, je sais que je dois postuler à des offres de Chief Finance Officer/Responsable Administratif et Financier puisque j’ai fait de la finance avant”. Pourtant, cette idée reçue est complètement fausse. Aujourd’hui, vous avez accès à de nombreux postes en startup et pas seulement aux missions liées à la finance de la startup. On vous fait découvrir les portes qui s’ouvrent à vous et on vous donne les clés pour les ouvrir.

Étape 1 : listez les différentes compétences acquises en finance et expliquez-les de manière pertinente

Avant toute chose, prenez le temps de déterminer quelles sont les compétences que vous avez acquises au cours de vos dernières expériences. En finance, vous citez généralement les suivantes : 

  • La rigueur 
  • L’organisation 
  • L’analyse 
  • La maîtrise d’outils spécifiques (Excel, VBA, etc.). 

Mais vous pouvez capitaliser sur nombreuses autres compétences auxquelles vous ne pensez pas spontanément comme la résilience ou encore la gestion de la relation client. 

Une fois cette liste construite, illustrez chaque compétence avec un exemple concret et chiffré. De cette manière, vous aurez un premier aperçu global et solide sur ce que vous savez faire et saurez l’expliquer clairement à votre interlocuteur en entretien. 

Imaginons la situation suivante : vous êtes Consultant en stratégie et avez réalisé plusieurs missions d’optimisation de coûts et de performances pour un client du secteur bancaire. À travers cette expérience, vous avez donc dû travailler votre sens du relationnel (relation client). Vous avez également amélioré votre capacité d’analyse et votre connaissance d’Excel pour comprendre et analyser pertinemment les données de votre client ou encore pour challenger et optimiser les process existants avec des recommandations concrètes et chiffrées. 

Étape 2 : découvrez les métiers en startup qui s’offrent à vous. 

Comme on vous l’a déjà dit, vous avez accès à de nombreux postes en startup après une expérience en conseil ou finance. 

Les métiers d’Opérations 

Il existe de nombreux postes différents en Opérations en startup et ces métiers diffèrent selon le business model de cette dernière. En revanche, partez du principe que vous devez être analytique, organisé et rigoureux puisque ces jobs consistent à construire, automatiser et optimiser les process au sein d’une équipe ou à l’échelle de la startup. 

Par exemple, chez PayFit, les « Sales Ops » travaillent sur toute la partie opérationnelle afin d’améliorer et d’optimiser les processus internes de l’équipe Sales (par exemple sur les formations, rapports, suivi de performances). Ils définissent et implémentent de nouveaux outils (tableaux de bord, rapports, présentations) à destination des équipes commerciales afin qu’elles puissent monitorer leurs performances en temps réel. Ils fournissent finalement des prévisions et analyses sur le business et propose des recommandations à implémenter pour optimiser le travail des Sales. Un ex-financier ou consultant avec de grandes capacités analytiques et un excellent sens du relationnel qui voudrait apprendre ce métier pourra donc monter en compétences sur ce type de poste.

À noter que lorsqu’un job en Opérations comporte une grande partie d’analyse de données, la maîtrise d’outils analytiques comme Excel ou VBA s’avère très valorisée voire obligatoire. 

Les métiers de “Sales” : la vente consultative

Et oui, le métier de Sales en startup peut être très analytique – on parle alors de vente consultative. Sur des produits ou solutions complexes pour lesquels les paniers moyens de vente sont élevés, les cycles de ventes sont généralement plus longs car l’engagement de la part du client est plus important. Vous échangez donc avec des VPs Pôles hauts placés dans l’entreprise et devez écouter, cerner, analyser puis cadrer leur besoin pour développer la proposition commerciale optimale et conclure le partenariat. Prenons l’exemple d’un Sales chez Upslide. Il est en charge  de vendre la solution à des banques, des cabinets d’avocats ou fonds d’investissement. Si vous avez fait de la finance, vous comprendrez facilement l’intérêt du service mais surtout vous saurez facilement vous adapter à vos interlocuteurs car vous avez déjà été habitué à échanger avec eux par le passé.  

En bref, si vous souhaitez monter en compétences sur de la négociation et de la vente complexes mais aussi échanger avec des interlocuteurs C-levels, on vous conseille de regarder ce type de métiers

Attention ces pistes ne sont bien sûr pas exhaustives mais elles vous donnent un aperçu des portes qui s’ouvrent à vous et vous prouvent qu’après une expérience en finance ou conseil vous pouvez vous dirigez vers des métiers très différents. 

Et si vous êtes encore perdu, jetez un oeil à notre quiz : dites-nous ce que vous aimez, on vous dit quel job en startup vous correspond. Vous y découvrirez plus en détails les métiers en startup. 

Étape 3 : Créez des ponts entre vos compétences et le job auquel vous postulez

Une fois que vous avez repéré le poste qui vous intéresse, vous devez savoir valoriser vos compétences en faisant des ponts avec vos expériences passées pour réussir vos entretiens.

On appelle ça La Technique des Ponts – en voici un résumé : 

1- Listez toutes vos compétences “hard skills” et prouvez-les avec des exemples concrets. 

2- Listez toutes vos compétences “soft skills” et prouvez-les avec, là aussi, des exemples concrets. 

3- Traduisez la fiche de poste et prenez le temps de lire entre les lignes.

4- Faites les liens entre vous et la fiche de poste.

Avant de postuler, posez-vous les bonnes questions

Vous l’aurez compris, toute reconversion amène à devoir faire des ponts entre ce que l’on sait déjà faire et ce qu’on aimerait apprendre.  Si ces ponts sont bien faits, alors vous aurez accès à de nombreux postes en startup si bien sûr : 

  • Vous êtes prêt à apprendre de nouvelles choses
  • Vous avez envie de mettre les mains dans le cambouis
  • Vous êtes prêt à changer de job, et donc souvent (surtout en finance) à revoir votre salaire à la baisse.

“À quel point vais-je devoir revoir mon salaire à la baisse ?”. Cette question revient presque systématiquement quand vous passez du monde la finance ou du conseil à celui des startups. On ne va pas vous mentir, vous devrez probablement le revoir à la baisse.

Mais voyez ça comme un tremplin :  quand on étudie, on paye une formation. C’est la même chose ici : vous changez de métier et arrivez dans un nouvel écosystème qui ne suit pas nécessairement les mêmes codes et avez beaucoup à apprendre… Ça vient avec un coût – qui est souvent vite amorti tant les perspectives d’évolution sont rapides. 

Pensez-donc bien à poser la question des perspectives d’évolution à votre futur employeur en entretien. 

Dernier point à vérifier avant de postuler : quelle valeur attribuez-vous à cette reconversion ? Quels sont les critères les plus importants pour vous épanouir dans un job sur le long terme ? 

Une fois toutes ces interrogations soulevées, vous aurez déjà fait le travail d’introspection nécessaire lorsque l’on change de métier et de carrière, et les choses seront beaucoup plus claires.

Et si vous êtes à la recherche d’un job qui a de l’impact, et que vous avez besoin d’aide pour trouver le job qui vous correspond et faire les ponts nécessaires : n’hésitez pas à nous contacter. Chez elinoï, nous recherchons en permanence des profils qui n’ont pas peur de se retrousser les manches pour faire avancer les choses !


Inscrivez-vous sur elinoï
Partagez cet article sur vos réseaux sociaux