Pour bien pitcher vos expériences en entretien, il n’y a pas de secret : il faut vous adapter.

Pitcher ses expériences

L’écueil classique dans lequel tombent de nombreux talents en entretien c’est celui de vouloir raconter TOUT ce qu’ils ont fait. Et ça, c’est une grosse erreur. D’une part car vous risquez surtout d’endormir votre interlocuteur avec un catalogue d’expériences en tous genres et d’autre part car certaines d’entre elles n’ont probablement aucun rapport avec le job donné. L’important c’est d’adapter votre discours et donc votre manière de pitcher vos expériences selon l’entreprise et le job auquel vous postulez. C’est le meilleur moyen pour mettre en valeur vos compétences et votre parcours de manière optimale et donc mettre toutes les chances de votre côté pour réussir vos process de recrutement. 

Adaptez votre discours à l’entreprise 

On ne vous apprend rien, une entreprise c’est comme une “famille” avec une culture, une organisation, des codes et un langage particulier. Pour parler la même langue que votre interlocuteur en entretien, vous devez maîtriser ces codes au maximum. Ça passe par un travail de préparation rigoureux et unique pour chaque entretien. 

Nos conseils pour bien vous y prendre : 

#1 – Reprenez les mots de votre interlocuteur 

Par exemple si l’entreprise nomme le poste “Business Developer” et que vous avez l’habitude de dire Sales alors adaptez-vous et utilisez le même terme. La technique infaillible c’est tout simplement de reprendre les mêmes mots que votre interlocuteur utilise en entretien. Ça aura un double effet : montrer que vous êtes déjà l’un des leurs et que vous êtes dans une position d’écoute active.

#2 – Utilisez Welcome To The Jungle à bon escient : 

Welcome To The Jungle peut être une mine d’informations pour vous aider à vous préparer pour un entretien. Prenons l’exemple des valeurs d’une entreprise (souvent inscrites sur chaque description) : n’hésitez pas à insister sur celles qui sont proches des vôtres. Sur un pool de valeurs personnelles, pensez à choisir celles qui sont le plus en accord avec celles de l’entreprise. Par exemple, si vous passez un entretien dans une entreprise dont la « core value » est le challenge, parlez de votre tournois de tennis ou vous êtes arrivé premier ou bien du gros deal semé d’embûches que vous avez signé la semaine dernière. En revanche, si sa « core value » est l’esprit d’équipe donnez plutôt l’exemple de votre équipe de foot dont vous êtes le ciment ou de votre collaboration avec tous les services de votre entreprise pour signer ce fameux gros deal.

#3 – Regardez en détail le site internet de l’entreprise 

Un conseil, prenez le temps de bien regarder le site internet de l’entreprise. Pourquoi ? Car ça vous permet de vous imprégner de son discours, de son univers et de son état d’esprit. De cette façon, lorsque vous pitcherez la boîte en entretien vous aurez un discours précis et pertinent. Votre interlocuteur en sera d’autant plus impressionné. 

Adaptez votre discours selon le job auquel vous postulez 

Adaptez votre discours à celui de l’entreprise c’est bien, mais ce n’est généralement pas suffisant. L’étape suivante c’est d’adapter votre discours au job auquel vous postulez. Vous avez généralement la chance de disposer de fiches de poste très détaillées, profitez-en. 

#1 – Triez vos expériences 

Lorsque votre CV est bien rempli, vous devez malheureusement choisir parmi toutes vos expériences celles dont vous allez parler, plus ou moins longuement, et faire le pont entre ces dernières et le job auquel vous postulez

Imaginons que vous ayez le parcours suivant : 

2018-2019
1 an
Content Project Manager (Création de contenus pour une marque féminine) 
2016-2018
2 ans 
Chef de projets  pour un média sur du digital 
2014
6 mois 
Assistant business development pour une marque de beauté 
2014
6 mois 
Assistant Marketing Réseaux sociaux et création de projets digitaux
2017-2019
2 ans
Association : Les blouses roses 

Si vous postulez à un poste de Marketing Manager chez Oh My Cream, insistez particulièrement sur votre expérience en Content et sur les différents formats que vous avez développés en choisissant des formats online et offline pour mettre en valeur votre panel de compétences. Votre expérience en tant que chef de projet peut être mentionnée en second plan pour mettre en avant vos capacités à prendre en charge plusieurs projets en simultané et votre connaissance des contenus digitaux. Et enfin, en arrière plan votre stage en business développement pour une marque de beauté pour montrer votre appétence pour le secteur mais aussi votre connaissance de ce marché et des modes de communication dessus. 

Votre participation à l’association Les Blouses Roses pourra ici faire sens par rapport aux valeurs de l’entreprise qui prône l’authenticité, l’esprit d’équipe et l’engagement entre autres. 

#2 – Hiérarchisez vos expériences  

Là encore vous devez prioriser et mettre en valeur les expériences qui sont le plus pertinentes pour le job. En effet, si vous postulez à un poste de Sales, votre Master en Finance sera moins pertinent que le stage en Sales que vous avez fait il y a 3 ans et que vous aviez adoré. Aussi, en terme de proportion, cela doit être ramené au même niveau même si ça peut vous paraître contre-intuitif de prime abord. A contrario, si vous postulez à un job en Opérations et que vous étiez Sales avant, les deals que vous avez signés seront à mettre au second plan par rapport aux process commerciaux que vous avez conçus et implémentés. On ne va pas vous mentir, mettez-vous en tête que votre interlocuteur sait déjà ce qu’il cherche et écoutera potentiellement d’une seule oreille. Mieux vaut donc lui mâcher le travail et lui livrer toutes les informations sur un plateau. 

Si une fiche de poste comprend ces missions, alors adaptez-vous de la manière suivante : 

  • Prospection de nouveaux clients => centrez une partie de votre discours sur vos expériences en prospection via des analyses précises et chiffrées et faites le lien avec le poste via un exemple concret. 
  • Négociation de partenariats => préparez 2 ou 3 success stories de partenariats différents négociés avec succès. Profitez-en pour mettre en avant de manière fondée votre différence et votre valeur ajoutée. 

Ce qu’il faut retenir, c’est que tout est une question de perspective et de point de vue. Une expérience peut être racontée de 1000 façons différentes. Votre travail, c’est de trouver le bon angle selon le job auquel vous postulez et de le bosser pour le présenter de manière optimale en entretien. 

Et si vous êtes à la recherche d’un job qui a de l’impact et que vous avez besoin d’aide pour trouver le job qui vous correspond n’hésitez pas à nous contacter : chez elinoï, nous recherchons en permanence des profils entrepreneuriaux qui n’ont pas peur de se retrousser les manches pour faire avancer les choses ! 

Inscrivez-vous sur elinoï

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *