Rien que le meilleur pour votre CV

rédigé par Cloé Bourel - 5 janvier 2021
Retour

On ne vous apprend rien, toute recherche d’emploi nécessite de parler CV. 85% des talents considèrent que c’est l’outil le plus important. Effectivement, il est indispensable d’avoir un CV à jour, clair et qui donne envie car c’est souvent votre première arme pour entrer en contact avec une entreprise.

Le problème, c’est qu’on a toujours l’impression que c’est facile de le rédiger mais quand vient le moment de s’y mettre on ne sait plus par où commencer. Dans cet article on vous donne toutes les bonnes méthodes pour que vous alliez au bout de cet exercice.

Dans le monde des CV, le physique ça compte !

L’outil

Vous savez quoi ? Et bien non ! Il n’y a pas que Photoshop qui vous permet de faire un bon CV. 
Voici une liste d’outil que vous pouvez utiliser : 

  • Photoshop
  • InDesign
  • Canva
  • Word
  • PowerPoint

Vous ne rêvez pas, vous avez bien vu Word dans cette liste. Vous pouvez tout à fait créer votre CV grâce à Word sans avoir honte de le dire. L’important, c’est d’être à l’aise avec l’outil car sinon, vous allez y passer un temps fou, être frustré et bâcler votre travail.

Nous, on vous conseille Canva, c’est le meilleur rapport facilité d’utilisation/résultat très professionnel. Mais encore une fois, prenez celui qui vous parle le plus, dites-vous bien que le recruteur n’est certainement pas Directeur Artistique ou UI/UX et qu’il ne va pas juger l’outil que vous utiliserez. Il va simplement juger la clarté, au mieux vous maîtriserez l’outil, au mieux votre CV en sera convaincant. 

Et bien sûr on n’oublie pas les outils en ligne tels que cv.fr ou cvwizard.fr très pratiques pour créer rapidement un CV design en choisissant un template.

La photo

Il est important d’avoir une photo sur son CV car elle humanise le bout de papier. Soyez corpo bien sûr, mais pas non plus trop ; petit sourire, fond neutre et tenue de travail sont de mise. Deux points d’attention : 

  • Petit sourire ne veut pas dire fou rire. 
  • Tenue de travail ne veut dire “costume” et encore moins “pyjama Mickey dans son canapé”. Optez pour votre tenue préférée pour aller au bureau, c’est celle qui vous rendra le plus crédible.

Le wording 

LI-SI-BI-LI-TE, voici votre mot d’ordre.

Un CV doit être synthétique, une page suffit largement. Souvent, l’excès d’information est la principale erreur que commettent les talents. Le but, ce n’est pas de tout dire mais c’est de donner envie. Dites-vous que c’est comme l’amour, si vous dévoilez tous vos secrets dès le premier RDV, la personne n’aura plus envie de vous revoir. Là, c’est pareil. 

Un CV doit être déchiffrable

Choisissez des polices claires, certaines peuvent véritablement agacer les recruteurs. Privilégiez Arial, Roboto ou encore Verdara plutôt que Caveat, Lobster et Pacifico. Évidemment, vous pouvez être un peu créatif mais avec parcimonie.

Aller plus loin

Enfin, vous n’êtes absolument pas obligé de rester dans le format classique. Au contraire ! On vous invite à étonner vos interlocuteurs avec un CV engageant. 
Une de nos talents s’est amusé à distribuer son CV dans Paris à vélo sur un pot de fleur, car elle voulait témoigner de son engagement pour le Green.
Une autre, qui cherche un job en marketing a créé un CV en format “packaging”.

Des millions d’idées peuvent être pertinentes, tant qu’elles collent à vos valeurs, à l’histoire que vous voulez raconter et à l’image de marque renvoyée par la société dans laquelle vous postulez. 
Alors n’hésitez pas ! On vous conseille toutefois d’envoyer aussi la forme classique. Être créatif c’est important mais aider le recruteur à trouver les informations qu’il cherche l’est encore plus !

CV fonctionnel ou CV thématique ?

Fonctionnel

Ce CV, vous le connaissez par cœur. C’est celui où l’on liste de manière chronologique toutes nos expériences et formations des plus récentes aux plus anciennes. Concrètement, ce que vous devez écrire pour chaque expérience professionnelle :

  • Titre du poste
  • Nom de l’entreprise
  • Durée de l’expérience
  • Réalisations  (de la manière la plus synthétique possible)

Concrètement, ce que vous devez écrire pour chaque formation

  • Titre de la formation
  • Nature de la formation
  • Date d’obtention
  • Mention particulière

De plus, vous aurez souvent la photo en haut à droite ou à gauche, les coordonnées de l’autre côté, la formation d’abord pour les juniors ensuite les expériences, l’inverse pour des candidats plus seniors. Et pour finir, les activités, ainsi que les centres d’intérêts tout en bas.

L’intérêt du CV chronologique : c’est la lisibilité. Mettez-vous à la place du recruteur qui screen des dizaines de CV chaque jour. Si le vôtre est clair et structuré dans un schéma classique, il sera plus facilement compris par celui-ci.

Thématique

Moins connu que son compère le fonctionnel, le CV thématique est très prisé pour mettre en lumière des compétences précises. Il fait complètement abstraction de la chronologie des expériences professionnelles et vient les structurer autour de domaines de compétences de l’individu.

Il est très utile pour des personnes ayant un parcours peut-être moins linéaire mais qui se démarque par leur adaptabilité. Des candidats qui veulent “cacher” un trou sur leur CV, ou encore d’autres qui ont énormément d’expérience. 

En revanche, il est beaucoup plus difficile à construire, il demandera un temps de réflexion plus long puisqu’il faut avoir une vision claire des compétences acquises pour que ce soit le plus percutant possible.

Un CV, ça vit

Un CV, ce n’est pas gravé dans le marbre ! Au contraire. Dites-vous que vous devez finalement avoir 1000 CV différents. La forme reste la même, mais il vous faut l’adapter à chacune des offres auxquelles vous postulez ! Ça peut paraître chronophage mais c’est véritablement les 5% qui font la différence. Vous avez tout fait, il ne vous reste simplement qu’à changer 3 ou 4 bullets points.

Exemple qui vous prendra moins de 1 minute : Le titre.

Donnez un titre à son CV, c’est montrer qu’on sait ce que l’on veut et qu’on sait où l’on va. Le petit tips, c’est de le personnaliser  en fonction du job que vous recherchez. Pour ça, rien de compliqué, vous allez jeter un œil sur le titre inscrit sur la fiche de poste et vous adaptez le vôtre. Soyez fin, ce n’est pas obligatoire que ce soit exactement le même.

Vous l’aurez compris, le but n’est donc pas d’envoyer 10 CV à la seconde à n’importe quelle entreprise. Plutôt de postuler moins mais MIEUX !

Inscrivez-vous sur elinoï
Partagez cet article sur vos réseaux sociaux