Sortir de sa zone de confort, ça s’apprend.

rédigé par Magali André - 2 janvier 2020
Retour

Quand on parle de zone de confort, on entend l’environnement connu dans lequel vous évoluez, celui où 90% de ce qui vous entoure vous est familier et ce, qu’il s’agisse de bonnes ou de mauvaises choses. C’est ce que vous connaissez : votre routine, vos compétences, vos savoirs, vos attitudes, etc. Et cet environnement, vous avez souvent peur d’en sortir. Pourquoi ? Vous n’en êtes pas conscient pour la plupart mais cette peur reflète en réalité votre peur de perdre ce que vous avez déjà ou ce que vous êtes. “Et si j’échoue ?”, “Et si je suis ridicule ?”, “Qu’est-ce que les gens vont dire ?”… On s’est déjà tous posés ce genre de questions. On ne vous apprend rien, l’inconnu effraie et peut être source de stress ou de panique. Mais si on prenait le problème à l’envers ?

Vous ne voulez pas rester dans votre zone de confort, vous ne le savez juste souvent pas. 

Si l’inconnu comporte des risques, les récompenses peuvent elles aussi dépasser vos attentes. Prenez l’inconnu comme une zone de challenges et non de panique, une zone qui n’est pas synonyme de perte mais d’enrichissement et de développement personnel

Si vous faites de la Growth et que vous n’avez jamais fait de SEO auparavant, vous devez en comprendre les enjeux et vous former sur des outils adaptés. Au début, ce sujet pourra vous paraître un peu obscur (comme pour tout nouveau sujet) mais vous finirez par le maîtriser une fois que vous aurez pris le temps de le creuser. Une mois le sujet approfondi, vous pourrez traiter les prochains projets de ce type comme vos autres missions fil rouge. Cet exemple vous prouve notamment qu’il faut faire attention aux confusions : sortir de votre zone de confort ne veut pas dire la quitter et la perdre. Au contraire, vous l’élargissez. 

Faites un premier pas dans votre zone d’apprentissage.  

On se doute bien sûr que vous n’allez pas vous lancer dans de nouveaux défis en un claquement de doigts. Et c’est normal. Commencez déjà par vous aventurer dans votre zone d’apprentissage, celle où vous élargissez vos connaissances et vos horizons. 

C’est là que vous apprenez de nouvelles langues, que vous voyagez, que vous enrichissez vos points de vue en lisant, en découvrant de nouvelles cultures, etc. C’est la sphère de l’art et des expérimentations. 

Vous commencez puis apprenez et assimilez ces nouvelles connaissances pour ensuite en profiter. Vous commencez déjà à élargir votre zone de confort sans même vous en rendre compte.

Pour aller plus loin, croyez en vous, n’écoutez pas les autres. 

La première chose à faire pour vous dépasser c’est de vous écouter vous et non les autres. Ceux qui vous déconseillent de sortir de votre zone de confort sont souvent ceux qui n’en sont jamais sorti. Vous êtes le héros de votre propre histoire. Si vous ne faites pas vos propres choix, d’autres les feront pour vous. Et ça vaut pour votre carrière professionnelle. Si vous apprenez à contrôler et dépasser vos peurs, votre confiance en vous se développera et votre champ des possibles s’élargira. De cette manière, vous aurez une vision plus riche et plus claire de vos envies et de vos objectifs. Et avoir peur c’est normal ! Vous prenez conscience de ce que vous avez à apprendre. Vous prenez du recul sur vos valeurs, vos motivations et pourquoi vous allez là où vous allez.

L’important c’est de vous tourner vers vos rêves et votre vision pour vous rappeler pourquoi vous faites tout ça. Là, vous pourrez vous mettre en action, et on vous garantit que vous ne serez pas déçu. 

Nos conseils à garder en tête :

Pour vous aider à sauter le pas, on vous donne quelques conseils concrets. 

#1 – Pensez l’Apprentissage comme un plaisir, un sentiment d’accomplissement et non un devoir ou une punition. Si vous apprenez une nouvelle langue, vous pourrez échanger avec de nouvelles personnes. Si vous apprenez à utiliser Photoshop pour créer de nouveaux contenus en Marketing, vous pourrez élargir votre champ des possibles et avoir une vision plus fine et précise de ce que vous pouvez mettre en place, à quelle vitesse, etc. en termes de nouveaux formats. 

#2 – Votre zone de confort est votre caisse à outils :  et oui elle vous est toujours utile, allez piocher dedans les ressources dont vous avez besoin. 

#3 – Soyez patient et indulgent avec vous-même : Rome ne s’est pas construite en un jour. Apprendre et maîtriser de nouvelles compétences se fait de manière progressive. 

Et si vous êtes à la recherche d’un job qui a de l’impact, dans lequel vous vous dépassez et apprenez tous les jours, n’hésitez pas à nous contacter. Chez elinoï, nous recherchons en permanence des profils qui n’ont pas peur de se retrousser les manches pour faire avancer les choses !


Inscrivez-vous sur elinoï
Partagez cet article sur vos réseaux sociaux