Les levées de fonds en disent souvent long

Phase cruciale de l’histoire de chaque startup, les levées de fonds apparaissent pour beaucoup comme un facteur de choix pour rejoindre une société. Véritable catalyseur de développement et de croissance, les levées de fonds permettent aussi à la startup d’exister sur le plan médiatique, un aspect qui peut être rassurant pour les talents voulant la rejoindre.

Les levées de fonds : un indicateur de recrutement en startup

Le premier semestre de l’année 2017 a été historique en matière de fonds levés en France : on note plus de 300 opérations pour un montant total de 1,2 milliards d’euros. Des chiffres qui dépassent ceux de l’Allemagne mais qui sont encore loin des montants que l’on voit au Royaume-Uni. Quoi qu’il en soit, l’étape de la levée de fonds donne à la startup les moyens de poursuivre sa croissance et donc d’amplifier sa politique de recrutement.

Choisir une startup qui vient de lever est un choix rationnel : de nouveaux postes se créent et l’entreprise a les moyens de rémunérer les talents qui veulent la rejoindre. De même, la levée de fonds peut avoir comme objectif la conquête de nouveaux marchés avec l’ouverture de bureaux dans d’autres pays comme des membres de l’UE, le Royaume-Uni ou encore les Etats-Unis. Un critère de choix pour ceux qui souhaitent travailler à l’étranger.

Pour les futurs employés d’une startup, la levée de fonds est aussi un gage de confiance des investisseurs envers une société. A cet égard, la levée peut permettre aux futurs talents de se projeter à plus long-terme dans la société : un argument de stabilité qui peut séduire ceux voulant s’engager dans la durée pour une startup.

La levée de fonds ne doit pas être un leitmotiv de la recherche d’emploi en startup

Certaines startups réussissent à être rentable dès le premier exercice, elles sont donc en capacité de s’autofinancer en matière de R&D et de stratégies de croissance, c’est notamment le cas de beaucoup de sociétés spécialisées dans la publicité digitale. Ainsi pour ces startups, la levée de fonds n’est pas une étape obligatoire de leur développement, ce qui ne les empêchent pas d’être ambitieuses et de recruter de nouveaux talents.

Rejoindre une startup qui n’a pas encore levé de fonds, peut aussi signifier que vous rejoignez une société qui est encore en phase d’amorçage. Si vous vous lancez dans un tel défi, la stabilité n’est pas ce que vous recherchez le plus à court-terme. Mais cette étape de la vie d’une startup est cruciale et c’est à ce moment précis que l’équipe de fondateur a besoins de talents pour les épauler.

Trouver un emploi en startup en fonction de la levée de fonds : pas sûr!

Pour trouver son emploi en startup, le critère de la levée de fonds peut apparaître comme un bon témoin pour rejoindre une société : stabilité, moyens financiers au service de la croissance et débouchés nombreuses.

Cependant selon le type de secteur dans lequel vous voulez travailler et surtout le stade de développement durant lequel vous voulez rejoindre une startup, la levée de fonds n’est pas toujours le critère indispensable.

👉 Pour trouver votre futur job en startup

Inscrivez-vous sur elinoï

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *