Utilisez LinkedIn à bon escient

rédigé par Mathilde Anceau - 19 janvier 2021
Retour

Avant un entretien, trop peu de talents ont le réflexe de faire un état des lieux de l’entreprise dans laquelle ils postulent. Et pourtant, imaginez un Sales qui tente de vendre un produit à son client avant même de savoir qui est son prospect et quels sont ses besoins… Quelles sont ses chances face à un concurrent qui aura pris le temps de faire ce travail exploratoire ? Honnêtement, presque nulles. Et bien en entretien c’est pareil : au-delà de l’offre, il est primordial de connaître sur le bout des doigts vos interlocuteurs et l’entreprise pour laquelle vous postulez. En plus, bonne nouvelle, en 2021 il existe un CRM hyper détaillé, gratuit et accessible à tous où vous pourrez trouver l’ensemble de ces infos : LinkedIn. 

On vous livre aujourd’hui trois façons d’exploiter LinkedIn au maximum de son potentiel. 

Direction la page LinkedIn de l’entreprise : quelle est la boite dans laquelle je postule ?

La page entreprise de la boîte dans laquelle vous allez postuler regorge d’informations très intéressantes pour nourrir votre compréhension du business et de ses enjeux. C’est aussi une manière de comprendre  la manière dont s’intégrera votre poste dans cette organisation et vos perspectives. 

La première question à vous poser : “Ai-je affaire à une entreprise dynamique et présente sur les réseaux ?”. Est-ce que la page est à jour ? Comment l’entreprise décrit son activité en quelques lignes ? Quelle est l’année de création ? Combien sont-ils ? Recrutent-ils beaucoup ? Leur page est-elle nourrie de posts réguliers ? Quels sont leurs sujets d’actualité ?

Ensuite, comprenez comment l’entreprise est organisée : qui sont les employés de cette entreprise ? Quels sont leurs postes  et leurs parcours ? Y a-t-il des mouvements en interne horizontaux ou verticaux ? Est-ce que je connais quelqu’un qui y travaille et qui pourrait me donner des infos en off ?

Enfin, pour aller encore plus loin essayez de comprendre comment cette page entreprise se différencie de la page entreprise de ses concurrents directs : nombre d’abonnés, croissance people, mots clés utilisés pour se décrire, ton utilisé dans les posts, cibles, etc. 

N’oubliez pas que cette page entreprise est une vitrine pour des prospects ou de futurs employés, vous pouvez donc partir du principe que chaque mot, chaque couleur, chaque visuel a été choisi avec parcimonie et pour une bonne raison par la personne qui est responsable de l’image de marque. Ce sont donc des détails qui n’en sont absolument pas car ils révèlent la culture et la vision de l’entreprise dans laquelle vous postulez.

Direction le profil des personnes qui vont vous faire passer vos entretiens : qui sont mes interlocuteurs ?

La première chose à analyser est leur parcours : Ont-ils des parcours classiques ou atypiques ? Comment sont-ils arrivés sur le poste qu’ils occupent actuellement (promotion en interne ou arrivée externe) ? Depuis combien de temps sont-ils dans l’entreprise ? Quel est leur domaine de compétence ? Leur réseau est-il étendu ?

Vous pouvez ensuite tenter de comprendre leur rôle au sein de l’organisation : Quel est le détail de leurs missions ? Est-ce qu’ils sont de potentiels managers ou membres de l’équipe ? Qui d’autres composent leurs équipes et pourquoi ? Quel est le rôle de chacun de mes interlocuteurs par rapport aux autres ? Pourquoi interviennent-ils dans notre process de recrutement ?

Enfin vous pouvez regarder si certains éléments peuvent vous permettre de créer facilement du lien une fois en entretien : quels sont leurs hobbies ? Avez-vous des connaissances communes ? Y a t il des points communs entre votre parcours et leurs parcours ?

Les pages des personnes que vous allez rencontrer sont l’occasion de mettre les pieds en terrain connu. Si vous connaissez leur parcours, ce qui semble les motiver et la raison pour laquelle ils sont dans l’entreprise aujourd’hui et vous font passer cet entretien en particulier, vous avez tous les éléments en tête pour faire mouche dans votre présentation. C’est un véritable levier pour sortir de la position “entretien” et de créer une véritable discussion avec votre interlocuteur

Direction les demandes de connexion : à qui en envoyer et à quel moment ?

Avant un entretien : Vous venez de voir une offre sur les réseaux qui vous intéresse particulièrement et vous pensez avoir un profil qui pourrait fonctionner, ajoutez directement la personne qui semble responsable de ce recrutement sur LinkedIn pour glaner des infos et peut être un premier round. Pour ce faire, accompagnez votre demande de connexion d’un message/ Attention, il ne s’agit pas d’une lettre de motivation. Le but est de créer une conversation. N’hésitez pas aussi à demander à la personne son avis sur votre candidature.

Après un entretien : Vous avez eu un bon feeling et avez créé du lien avec votre interlocuteur. Là aussi ajoutez-le sur LinkedIn et envoyez-lui un petit message de remerciement pour le temps accordé. Même si finalement ce n’est pas votre profil qui est retenu, cet entretien aura été l’occasion d’étendre votre réseau et vous aurez un contact direct si une prochaine offre attire votre attention.

Les talents sont souvent mal à l’aise de “stalker” les profils LinkedIn des personnes qu’ils vont rencontrer. Ils ne veulent pas non plus montrer en entretien qu’ils ont fait tout ce travail de recherche en amont. Ce n’est pas le cas, LinkedIn ce n’est pas Facebook ou Instagram, ce n’est pas du domaine du perso ! 

Les employeurs se sentent souvent flattés que vous ayez fait un vrai travail d’exploration en amont de vos entretiens. N’oubliez pas que LinkedIn est public, c’est un outil sur lequel les personnes mettent sciemment des infos à disposition de n’importe qui. Si vous n’en tirez pas avantage, d’autres le feront et ils auront raison.

Retrouvez tous nos conseils pour avoir un compte LinkedIn digne de ce nom.

Inscrivez-vous sur elinoï
Partagez cet article sur vos réseaux sociaux